23 juin 2011

Chapter 4

Le soleil revient et la température a nettement augmenté. Nous ferons donc  aujourd’hui le tour de Manhattan en bateau. Comme nous n’avons pas l’intention  de visiter Ellis Island ni Lady Liberty, c’est un excellent compromis  qui nous donnera  en plus une vue d’ensemble de l’île.
Nous remontons  la 5e avenue jusqu’à la 42e rue pour visiter d’abord  la New York Public Library située devant Bryant Park. Sur le parvis, sont installées des tables et des chaises en métal. Je remarque à nouveau que les new yorkais savent profiter et mettre en valeur chaque endroit qui peut être exploité pour le farniente. Et qu’importe si la circulation est dense à quelques mètres seulement, de toute façon on est à New York et le bruit fait partie du quotidien de ses habitants.

ny_150
A l’entrée de la bibliothèque qui ouvre juste ses portes, des lions en lego gris reproduisent Courage et Patience, les deux lions en pierre qui accueillent les visiteurs  à l’extérieur.

ny_156

ny_154

ny_158
Les salles de lecture du 3e étage sont splendides. Par une des grandes baies vitrées nous apercevons l’Empire State Building. De grands travaux de rénovation (inachevés à cause de l’attentat du 11 septembre 2001) ont entre autre permis aux ordinateurs de faire leur apparition. La bibliothèque fête cette année son siècle d’ouverture comme le stipulent des petits signets à l’effigie d’un lion gracieusement offerts aux lecteurs.

ny_164
Bryant Park nous tend les bras mais ce ne sera pas pour aujourd’hui.  Nous attrapons en face un bus (le n°42 sur la 42e rue, facile !) pour rejoindre l’embarcadère sur l’Hudson River. Nous croisons Time Square  en plein jour cette fois, et le spectacle est encore plus pathétique que la nuit où les éclairages donnent le change. Un peu comme si l’on pénétrait dans une boite de nuit à 11h du matin…

ny_167
Tickets de croisière en poche, nous avons une petite heure à tuer. Je bois un grand cappuccino bien sucré qui devrait me permettre de sauter allègrement le déjeuner que nous passerons sur l’eau. Les bords du quai sont aménagés (bancs, jeux d’eau) et permettent de se poser pour  arbitrer le ballet des bateaux taxis sur l’eau et celui des hélicoptères dans le ciel.
La croisière est très agréable. Les Buildings d’abord et l’Empire, mon chouchou, qui sert d’étalon et de repère (l’hôtel est à deux pas). Le chantier du Ground Zero qui est bien avancé (minute d’émotion  marquée par  le guide). Lady liberty, majestueuse. J’ai réellement été émue  en l’apercevant enfin, noyant mon regard dans les plis verts de sa robe.

ny_173

ny_182

ny_194

ny_212

ny_217

ny_238
Puis voilà l’enfilade des ponts, East Village et le Bronx, les friches industrielles nombreuses et leurs vieilles usines, les parkings de bus scolaires, de camions. Enfin l’endroit où East River et l’Hudson se rejoignent. Ici plus  de buildings ni d’habitations. Juste un fleuve très large et des arbres à perte de vue. Impensable de s’imaginer  si près d’une mégapole grouillante de vie et de béton !

ny_266
Nous débarquons enfin, laissant derrière nous de gros nuages menaçants qui ne semblent pas près d’atteindre Manhattan et qui nous ont préservé in-extremis d’une belle saucée sur le pont !

ny_272
De nouveau sur le plancher des vaches, nous nous dirigeons vers Chelsea. Il est 4 heures, Karine et moi, l’estomac dans les talons, entrons chez Billy’s Bakery (au 184 sur la 9e avenue) déguster de délicieux cupcakes.

ny_169

ny_192

ny_246
Laissant les filles à la terrasse d’un café, nous  partons visiter les galeries d’art qui ont élu domicile dans les entrepôts désaffectés. Sur la 21e, nous entrons dans la galerie du célèbre Yvon Lambert qui fermera définitivement ses portes en juin prochain. Sur la 22e, une expo de Jasper Johns nous montre à voir un autre aspect de son travail que nous avons pu admirer la veille au MoMa. Entre temps, nous avons découvert une galerie étrange installée dans un entrepôt en ruine dans lequel on accède par une ouverture arrondie. L’endroit est peu éclairé, le sol jonché de plumes blanches. Les œuvres sont des sortes de pochoirs encadrés de superpositions de bouts de bois recouverts de peinture blanche dans laquelle sont collées quelques plumes . C’est un collectif de jeunes artistes assurément à tendance gothique…

ny_293
Retrouvant les filles, nous partons déambuler dans un Greenwich enchanteur. Le village est une succession de quartiers plus charmants les uns que les autres. Végétation, maisons, boutiques, restaurants, tout attire le regard qui se pose sur de la douceur, du charme, des expressions de l’art de vivre en ville.

ny_252

ny_317

ny_318
Notre balade nous emmène vers le Sheridan Square, haut lieu emblématique de la lutte LGBT. Nous nous reposons sur les bancs, à côté des statues en bronze blanc de George Segal, représentant deux couples homosexuels (un couple d’hommes, un couple de femmes).

ny_321
En face de nous, un couple hétéro, bien vivant celui-ci, nous fait terriblement penser  à n’importe quelle scène d’un film de Woody Allen. Leur physique, leur look, leur façon de parler et le lieu, tout est raccord avec l’art qu’il possède de filmer ses comédiens.

ny_324

ny_325
Nous rallions ensuite la High Line en longeant l’Hudson au soleil couchant. Nous croisons de nombreux joggers, cyclistes, marcheurs. N’oublions pas que le culte du corps est tout puissant ! Nous sommes subjuguées par le charme de la High Line. Le choix de la végétation on ne peut mieux pensé, le mobilier urbain qui se fond à merveille dans ce jardin suspendu tout de sérénité et d’harmonie. Nous sommes rassasiées de toutes ces beautés urbaines !

Impossible de trouver une place en terrasse des restaurants, nous nous décidons pour un hamburger chez Bill’s burger et la clim m’assassine !  Nous rentrerons à pied en prenant le chemin des écoliers. Par hasard nous nous retrouvons devant le Chelsea  Hotel qui ne sera bientôt plus qu’un souvenir, ses nouveaux propriétaires n’ayant pas l’intention d’entretenir le culte de ce haut lieu de débauche et de création beatnik…  Nous admirons le Flat Iron illuminé avant de regagner l’hôtel.

ny_218

Posté par angelots à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Chapter 4

Nouveau commentaire